L'histoire de Warcraft - Chapitre 1 - 7/8/9

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'histoire de Warcraft - Chapitre 1 - 7/8/9

Message par Assuransvix le Ven 22 Avr - 21:01

Chapitre I : mythes et légendes

La Fracture du monde



Conscient que la destruction du Puits l'empêcherait à jamais de pouvoir exercer de nouveau la magie, Illidan abandonna le groupe dans un élan d'égoïsme et se mit en route pour mettre en garde les bien-nés contre les plans de Malfurion. En raison de la folie provoquée par sa dépendance et le ressentiment amer né de la liaison de son frère avec Tyrande, Illidan ne ressentit aucun remord à trahir Malfurion et à se ranger aux côtés d'Azshara et des gens de son espèce. Illidan s'était juré de sauvegarder par tous les moyens les pouvoirs du Puits.



Déchiré par le départ de son frère, Malfurion mena ses compagnons jusqu'au cœur du temple d'Azshara. Au moment où ils prirent d'assaut la salle d'audience principale, ils surprirent les bien-nés en plein au milieu de leur ultime incantation noire. Le sort commun avait créé un vortex instable de puissance au sein des profondeurs tumultueuses du Puits. Alors que l'ombre menaçante de Sargeras s'approchait de plus en plus de la surface, Malfurion et ses alliés se précipitèrent sur eux.



Azshara, qui avait reçu la mise en garde d'Illidan, était plus que prête à les recevoir. La quasi-totalité des alliés de Malfurion tomba face aux pouvoirs de la reine prise de folie. Tyrande, qui tenta d'attaquer Azshara par-derrière, fut attaquée par surprise par les gardes bien-nés de la reine. Bien qu'elle ait réussi à vaincre les gardes, Tyrande fut grièvement blessée à la main. Lorsque Malfurion vit sa bien aimée tomber, il entra dans une rage meurtrière et jura de prendre la vie d'Azshara.



Pendant que la bataille faisait rage aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur du temple, Illidan sortit de l'ombre près des abords du grand Puits. Utilisant des fioles qu'il avait fabriquées tout spécialement, Illidan s'agenouilla et les remplit des eaux scintillantes du Puits. Convaincu que les démons viendraient anéantir la civilisation des elfes de la nuit, il projetait de subtiliser les eaux sacrées et de garder jalousement leurs énergies à son propre usage.



La bataille qui s'ensuivit entre Malfurion et Azshara bouleversa l'équilibre de la magie des bien-nés. Le tourbillon instable du Puits explosa et provoqua une réaction en chaîne aux conséquences catastrophiques. Le temple s'écroula et la terre fut ébranlée par de terribles séismes. Tandis que la bataille entre la Légion et les alliés des elfes de la nuit faisait rage autour et au-dessus de la capitale en ruine, le Puits d'éternité s'effondra sur lui-même.



L'explosion catastrophique qui en résultat fracassa la terre et assombrit le ciel.



Tandis que les contrecoups de la destruction du Puits faisaient trembler le monde, la mer s'empressa de remplir le gouffre laissé par l'immense blessure infligée à la terre. Près de quatre-vingt pour cent de la surface de Kalimdor fut anéantie et seuls subsistèrent quelques continents séparés par la nouvelle mer grondante. Au centre de la nouvelle mer, là où se trouvait autrefois le Puits d'éternité, éclata une furieuse tempête d'énergies chaotiques. Cette effroyable cicatrice, appelée le Maelström, n'arrêterait plus jamais de tourbillonner, éternel souvenir de la terrible catastrophe... et d'une ère utopique à jamais disparue.



Mais contre toute attente, la reine Azshara et ses élites bien-nées parvinrent à survivre à cette terrible épreuve. Torturés et déformés par les puissances qu'ils avaient déchaînées, Azshara et ses suivants furent attirés sous la surface des eaux troublées par l'implosion du Puits. Maudits et transformés, ils prirent une nouvelle forme et devinrent les nagas, reptiliens emplis de haine. Azshara elle-même, gorgée de haine et de fureur, devint un colosse monstrueux reflétant la cruauté et le mal qui s'étaient dissimulés au plus profond de son âme.



C'est là, au fond du Maelström, les nagas bâtirent une nouvelle cité, Nazjatar, à l'abri de laquelle ils reconstruisirent tous leurs pouvoirs. Les nagas ne devaient révéler leur existence à la surface de ce monde que dix mille ans plus tard.


Le mont Hyjal et le don d'Illidan



Les quelques elfes de la nuit qui survécurent à la formidable explosion se rallièrent sur des radeaux de fortune et se mirent lentement en route vers les seules terres en vue. Par la grâce d'Élune, Malfurion, Tyrande et Cénarius avaient réussi à survivre à la Grande fracture. Les héros épuisés décidèrent de guider leurs congénères qui avaient survécu et de fonder un nouveau foyer pour leur peuple. Pendant leur voyage silencieux, ils furent témoins du naufrage de leur monde et prirent conscience que leurs passions avaient semé la destruction tout autour d'eux. Bien que Sargeras et ses Légions aient été chassés de ce monde par la destruction du Puits, il ne restait que Malfurion et ses compagnons pour méditer sur le prix de cette amère victoire.



De nombreux bien-nés avaient survécu au cataclysme et s'en étaient sortis indemnes. Ils entreprirent le voyage vers la nouvelle terre avec le reste des elfes de la nuit. Bien que Malfurion se méfiait des motivations des bien-nés, il se satisfait de leur impuissance à faire du tort à quiconque, privés qu'ils étaient des énergies du Puits.



Au moment où la multitude épuisée des elfes de la nuit débarqua sur la nouvelle terre, ils s'aperçurent que Hyjal, la montagne sacrée avait échappé à la catastrophe. Cherchant à fonder un nouveau foyer pour leur peuple, Malfurion et les elfes de la nuit gravirent les flancs du mont Hyjal et parvinrent à son sommet balayé par les vents. Alors qu'ils redescendaient dans la vallée boisée, protégée par les immenses pics de la montagne, ils découvrirent un petit lac paisible. Mais ils se rendirent compte avec horreur que les eaux du lac avaient été souillées par la magie.



Illidan, qui avait également survécu à la Fracture, avait atteint le sommet de Hyjal bien avant Malfurion et les elfes de la nuit. Dans sa folle tentative de maintenir en vie la magie dans ce monde, il avait déversé les fioles qui contenaient les précieuses eaux provenant du Puits d'éternité dans les eaux du lac de la montagne. Les eaux magiques du Puits se réveillèrent et s'unirent pour créer un nouveau Puits d'éternité. Illidan, qui exultait, pensant que ce nouveau Puits était un don pour les futures générations, fut bouleversé quand Malfurion se mit à le pourchasser. Ce dernier expliqua à son frère que la magie était par essence chaotique et que son utilisation mènerait inévitablement à répandre la corruption et les dissensions. Malgré cela, Illidan refusa de renoncer à ses pouvoirs magiques.



Sachant pertinemment où les plans impitoyables d'Illidan le mèneraient, Malfurion décida de se charger une bonne fois pour toutes de son frère assoiffé de pouvoir. Avec l'aide de Cénarius, Malfurion enferma Illidan dans une vaste prison souterraine où il demeurerait enchaîné et impuissant jusqu'à la fin des temps. Pour s'assurer que son frère ne s'échapperait pas, Malfurion donna à la jeune gardienne, Maiev Chantelombre, la tâche personnelle de s'assurer de la prison d'Illidan.



Craignant que la destruction du nouveau Puits ne soit une catastrophe encore plus terrible, les elfes de la nuit se résolurent à le laisser tel quel. Cependant, Malfurion déclara que l'art des arcanes était désormais interdit aux elfes. Sous la surveillance de Cénarius, ils commencèrent à étudier les anciens arts druidiques qui leur permettraient de soigner les terres ravagées et de faire repousser leurs forêts adorées au pied du mont Hyjal.


L'Arbre monde et le Rêve d'émeraude



9 000 ans avant Warcraft I



Pendant des années, les elfes de la nuit travaillèrent d'arrache-pied pour reconstruire ce qu'ils pouvaient de leur ancien foyer. Laissant la nature envahir leurs vieux temples et leurs vieilles routes, ils bâtirent un nouveau foyer parmi les arbres verdoyants et les collines ombragées au pied du mont Hyjal. Avec le temps, les dragons qui avaient survécu au Grand schisme sortirent de leurs séjours secrets.



Alexstrasza la rouge, Ysera la verte et Nozdormu le bronze atterrirent dans les clairières paisibles des druides et constatèrent les fruits du travail des elfes de la nuit.



Malfurion, devenu un archidruide très puissant, accueillit les grands dragons et leur conta la création du nouveau Puits d'éternité. Les grands dragons furent inquiets à l'annonce de la mauvaise nouvelle et avancèrent l'hypothèse que tant que le Puits serait ouvert, la Légion serait un jour en mesure de faire son retour et de repasser à la conquête de ce monde. Malfurion et les trois dragons firent le serment de surveiller le Puits et de faire en sorte que les agents de la Légion ardente ne puissent jamais retrouver le chemin menant à la surface de ce monde.



Alexstrasza, la Lieuse de vie, plaça un seul gland enchanté au cœur du Puits d'éternité. De ce gland, activé par la puissance des eaux magiques, surgit soudain un arbre colossal. Ses énormes racines grandissaient grâce aux eaux du Puits et son feuillage verdoyant semblait gratter le toit du ciel. Cet arbre immense allait devenir le symbole éternel du lien unissant les elfes de la nuit à la nature, et ses énergies vivifiantes iraient graduellement guérir le reste du monde. Les elfes de la nuit donnèrent à leur Arbre monde le nouveau nom de Nordrassil, qui signifiait « Couronne des cieux » dans leur langue d'origine.



Nozdormu l'Intemporel plaça un enchantement sur l'Arbre monde pour s'assurer que tant que le colosse tiendrait debout, les elfes de la nuit ne vieilliraient jamais et ne seraient pas la proie de la maladie ou de la corruption.



Ysera la Rêveuse plaça aussi un enchantement sur l'Arbre monde pour le lier à son propre royaume, la dimension éthérée aussi connue sous le nom de Rêve d'émeraude. Le Rêve d'émeraude, un monde de l'esprit, vaste et en constante évolution, existait en dehors des limites du monde physique. À partir du Rêve, Ysera régula le flux et le reflux de la nature et le chemin d'évolution du monde à proprement parler. Les druides elfes de la nuit, y compris Malfurion, se retrouvèrent liés au Rêve à travers l'Arbre monde. Comme convenu dans le pacte mystique, les druides consentirent à dormir pendant des siècles pour permettre à leur esprit de parcourir les innombrables chemins du rêve d'Ysera. Bien que les druides fussent peinés à l'idée de perdre tellement d'années de leur vie en hibernation, ils acceptèrent de façon désintéressée de respecter les termes du contrat passé avec Ysera.
avatar
Assuransvix

Messages : 593
Date d'inscription : 05/11/2010
Age : 35
Localisation : Région parisienne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum